Le couchage du chien : quelles solutions ?

Date : 06/02/2019 - Catégorie : Conseils d'élevage du chien

Cette page provient du site Le Mag du Chien
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lemagduchien.com/dossier-158-couchage-chien.html

Choisir le couchage d’un chien n’est pas une décision à prendre à la légère. En effet, cela occupera un espace très important dans sa vie, puisqu’en plus de lui apporter tout simplement un lieu pour dormir, ce sera également un espace dans lequel il se sentira en sécurité, et qui devra bien évidemment être confortable.

Le couchage du chien : quelles solutions ?

Dans le cas où le chien dort à l’extérieur

Bien que ce soit de moins en moins le cas, certains maîtres considèrent que la place du chien reste à l’extérieur, même la nuit. On évitera cependant de faire dormir les petits chiens à l’extérieur, puisque ces derniers ont une santé beaucoup plus fragile que les gros, et risqueraient de tomber malade très souvent, particulièrement en hiver.

Quel que soit le chien, il ne s’agira pas de le faire dormir à la belle étoile. Il lui faudra un endroit à l’abri des intempéries (du vent et de la pluie). Vous l’aurez compris, il faudra lui fournir une niche pour s’abriter.

La niche n’est cependant pas une simple caisse en bois. Il faudra qu’elle soit suffisamment isolée pour faire face aux intempéries, comporter un toit étanche pour la pluie, et être confortable, en mettant par exemple de la paille à l’intérieur, ce qui, en plus d’ajouter du confort pour le chien, l’isolera un petit peu plus du froid venant du sol. Il faudra également que la niche soit surélevée pour l’isoler de l’humidité. Enfin, il faudra choisir une niche de la bonne taille par rapport à celle du chien, pour que ce dernier puisse se coucher à l’intérieur en boule sans soucis.

Dans le cas où le chien dort à l’intérieur

De nos jours, la plupart des maîtres font dormir leur chien à l’intérieur. Cela leur permet d’avoir une vie plus confortable, d’être à l’abri du froid et des intempéries, en plus de les rendre moins anxieux. Il faudra cependant choisir le bon couchage, adapté aux besoins du chien, pour qu’il puisse se sentir à l’aise et dormir sereinement.

Choisir le couchage adapté à son chien

Il existe différents modèles de couchages, plus ou moins adaptés pour différents types de chiens :

Certains critères sont également à prendre en compte lors de l’achat du couchage, pour que le chien puisse se sentir totalement à l’aise et en sécurité :

Où placer le couchage du chien dans la maison ?

L’emplacement du couchage du chien n’est pas non plus un choix anodin. Tout d’abord, si vous habitez dans une maison avec un ou plusieurs étages, il vaut mieux placer son couchage au rez de chaussé. En effet, les escaliers sont difficiles à monter pour les chiens, et peuvent leur causer des problèmes, notamment aux articulations. De plus, lorsque le chien sera âgé, il lui sera difficile de monter les escaliers, voire dangereux pour sa santé.

Il faudra également éviter de placer le couchage dans un endroit dans lequel il y a souvent des courants d’airs. L’idéal serait de placer le couchage dans un endroit calme et près d’une source de chaleur pour apporter au chien un maximum de confort, comme près d’un radiateur ou d’une cheminée par exemple.

Dormir avec son chien : bonne ou mauvaise idée ?

Certains maîtres peuvent être tentés de dormir avec leur chien dans leur lit, notamment lorsque le chien est jeune.

Il s’agit cependant d’un acte plutôt déconseillé. En effet, dormir avec son chien dans son lit peut amener divers problèmes.

Tout d’abord, cet acte peut provoquer du sur-attachement de la part du chien, entraînant un comportement surprotecteur, ou stimuler de l’anxiété en cas de séparation, même temporaire (pour des vacances par exemple).

Dans le cas ou une deuxième personne se mette à vivre avec le maître ou la maîtresse, et donc à dormir dans le lit, il prendra la place du chien, ce que celui-ci n’appréciera guère et ne comprendra pas, pouvant même le conduire à être agressif avec la deuxième personne dans le pire des cas.

Si faire dormir son chien dans son lit ne dure que le temps de la phase de chiot, et que cela cesse une fois adulte, il sera très difficile de faire comprendre au chien ce changement, ce qui peut le rendre anxieux. De plus, sa place dans la maison sera complexifiée, puisqu’en partageant le lieu de couchage de son maître ou sa maîtresse, le chien pourra se sentir à égalité avec lui. Comment, par la suite, exiger de lui qu'il ne monte pas sur un canapé ou qu'il ne vole pas de la nourriture sur la table par exemple ?

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre