Le Dogue du Tibet ou Mastiff du Tibet, chien au longs poils et à la carrure impressionnante

Date : 21/01/2019 - Catégorie : Races de chiens

Cette page provient du site Le Mag du Chien
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lemagduchien.com/dossier-150-chien-dogue-tibet.html

On le confondrait volontiers avec une grosse peluche. Avec ses longs poils et sa carrure impressionnante, le Dogue du Tibet en impose. Sous ses airs de nounours pourtant se cache un chien à la forte personnalité qui est certes fidèle et protecteur, mais peu adepte des gestes d’affection.

Dogue du Tibet ou Mastiff du Tibet, chien au longs poils et à la carrure impressionnante

Caractéristiques du Dogue du Tibet

Massif, le Dogue du Tibet est considéré comme un grand chien de type molosse, mâtin et molossoïde. Il révèle tous les traits atypiques d’un chien de montagne solide et robuste. Le corps montrant une sensation de force est pourvu d’une tête lourde et large dont la protubérance occipitale est très marquée. Le stop est accentué tandis que le museau est large et épais. Les yeux de taille moyenne sont de forme ovale et bien espacés. Ils arborent une couleur marron foncé. Les oreilles sont aussi de dimension moyenne et de forme triangulaire. Elles tombent contre la tête et, en éveil, sont portées vers l’avant. Le Dogue du Tibet est réputé pour son pelage long et épais. Il doit arborer une robe à la couleur pure qui est normalement noire avec des marques couleur feu (pas obligatoire). La fourrure peut aussi être dorée ou bleue avec des marques fauves.

Massif, le Dogue du Tibet est considéré comme un grand chien de type molosse

Historique de la race Dogue du Tibet

Le Dogue du Tibet est originaire des hauts plateaux de l’Himalaya. Il était utilisé par les bergers comme gardien des troupeaux de yacks, de chèvres et de moutons. L’histoire de cette race remonte à plus de 3000 ans. Aristote et Marco Polo ont même réalisé des descriptions de cet animal. On dit qu’il est l’ancêtre de tous les chiens de montagne et des molosses. Son introduction sur le Vieux Continent est pourtant tardive puisqu’elle n’a été effective qu’au XIXème siècle. En France, il sera présent seulement à partir de 1978. D’ailleurs, dans l’Hexagone, les sujets ne sont pas très nombreux.

Le Dogue du Tibet est originaire des hauts plateaux de l’Himalaya

Conditions de vie nécessaires et comportement du Dogue du Tibet

Le Dogue du Tibet n’est pas simplement physiquement dissuasif. Il arbore les mêmes traits comportementaux. C’est un chien de garde hors pair au courage indéniable qui n’a peur de rien. Il fait office de très bon gardien et fera tout pour protéger sa famille des personnes étrangères. En dépit de sa fidélité et de son caractère protecteur, c’est un chien indépendant au caractère bien trempé. Il n’est pas vraiment fan de câlins. On le déconseille même chez les familles composées d’enfants en bas âge. Il lui faut un maître qui s’y connait en éducation canine. D’ailleurs, sa sociabilisation doit se faire le plus tôt possible. Idem pour son éducation qui sera la plus ferme possible.

Chiot Dogue du Tibet

Alimentation et principaux problèmes de santé du Dogue du Tibet

Le Dogue du Tibet n’est pas un chien fragile en soi, mais il existe des pathologies auxquelles il faut faire très attention. On parle notamment des maladies oculaires, de la démodécie ou encore de l’épilepsie. Comme pour tous les chiens de grande taille, il peut aussi être sujet à la dysplasie de la hanche. Pour sa santé, il doit éviter les aliments gras surtout durant sa jeunesse. Que les propriétaires ne s’étonnent pas si leur chien ne boit pas beaucoup d’eau. C’est un trait propre au Dogue du Tibet. Pour autant, il faut l’encourager à s’hydrater.

Prix d’un chien ou d’un chiot de race Dogue du Tibet

Crédits photos : Sasni n°1 - Brunodesola n°2 - Yeti n°3

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre