Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Conseils d'élevage du chien > Le sevrage du chiot : quand sevrer son chiot avec quelle alimentation ?

Le sevrage du chiot : quand sevrer son chiot avec quelle alimentation ?

Pour sa bonne santé et sa croissance, le chiot doit être sevré au bon moment et de la bonne manière. Passer du lait maternel à une alimentation solide se fait de manière très progressive notamment pour éviter les troubles digestifs. Voici comment s’y prendre pour aider le chiot à surmonter cette étape.

Le sevrage du chiot : quand sevrer son chiot avec quelle alimentation ?

À quel moment commencer le sevrage ?

Phase naturelle de l’alimentation canine, le sevrage a pour objectif d’aider le chien à passer du lait maternel et d’une alimentation liquide à une nourriture solide qui permet de couvrir tous ses besoins énergétiques. Il va permettre à l’animal de bénéficier d’un équilibre nutritionnel et mental. Le sevrage ne s’effectue pas à n’importe quel moment, même s’il s’agit d’un processus complètement naturel. En réalité, c’est la mère qui l’initie. Elle commence à repousser ses petits, car elle peut ne plus supporter leurs dents au cours de la tétée. Le sevrage s’effectue généralement vers la troisième semaine s’il est question de race de grande taille et vers la quatrième semaine pour les plus petits chiens. À la cinquième semaine, le processus est effectif, car les chiots développent leur dentition. Normalement, entre 6 et 9 semaines, le chiot ne devra plus avoir besoin de lait maternel.

Pour savoir à quel moment il faudra initier le sevrage, il est nécessaire d’être attentif à certains signes. Le premier étant le comportement de la mère. Comme dit plus haut, la mère se mettra à repousser ses petits. Si elle perd du poids, la transition doit être obligatoire, car cela veut dire qu’elle ne peut plus correctement les nourrir. Prêter attention au poids des chiots est aussi indispensable. Quand ils prennent de moins en moins de poids vers la troisième semaine, le sevrage est à envisager.

Attention, la situation peut aussi ne pas se dérouler comme décrite ici. Il arrive que la mère repousse les chiots dès le premier mois, car elle n’a pas suffisamment de lait. C’est ce qu’on appelle un sevrage précoce. Dans ce cas, une intervention humaine sera nécessaire. Les chiots devront être nourris de lait maternisé donné au biberon.

Les différentes phases d’un sevrage réussi

Les chiots vont naturellement s’intéresser à la gamelle de leur mère. C’est pourquoi à partir de la troisième semaine, il faudra leur présenter du lait maternisé à mettre dans une écuelle. Entre la quatrième et la cinquième semaine, ils se nourriront de bouillie au lait. Dans le commerce, vous trouverez des croquettes spéciales fin d’allaitement ou dédiées aux chiots qu’il faudra humidifier avec du lait maternisé pour les rendre tendres et moelleuses. À la cinquième et sixième semaine, le lait sera remplacé par de l’eau. Les croquettes devront toujours être humidifiées puis écrasées. Les chiens devraient pouvoir mastiquer normalement. Puis à partir de la septième semaine, vous pourrez servir des croquettes adaptées à la race, au poids ainsi qu’à l’âge.

Pour éviter les éventuels troubles digestifs, il est vivement conseillé de ne pas changer de croquettes et de garder la même alimentation de croissance. Une fois le sevrage terminé, les chiots pourront transiter vers une nouvelle nourriture.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : yK9RDU

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...

  • Comment savoir si votre chien est heureux ? Comment savoir si votre chien est heureux ? Les chiens n’ayant pas des sentiments humains, évoquer leur bonheur ou leur malheur relève de l’anthropomorphisme. Chez la gente canine, on parle plutôt de "bien-être". Afin de s’assurer...
  • Le pitbull est-il un chien forcément dangereux ? Le pitbull est-il un chien forcément dangereux ? On dit de lui qu’il est un chien très agressif et violent. L’American Pitbull Terrier a une réputation pas très glorieuse surtout due à son passé. Or, en réalité, cet animal est fidèle et...