Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Conseils d'élevage du chien > L'agility : quel est ce sport canin ? Quelles races de chiens peuvent pratiquer ?

L'agility : quel est ce sport canin ? Quelles races de chiens peuvent pratiquer ?

Faisant partie des sports canins les plus prisés, l’agility repose sur la complicité et les liens qui unissent un chien avec son maître. Il est ouvert à toutes les races, de toutes tailles, avec ou sans pedigree.

L'agility : quel est ce sport canin ? Quelles races de chiens peuvent pratiquer ?

Agility : l'historique

L’agility a été créé en 1977 sous l’impulsion de John Varley, adhérent à la célèbre exposition canine Cruft Dog Show. Son objectif était de proposer au public des spectacles amusants et originaux. La première démonstration s’est tenue à Londres en 1978. Très vite, la discipline canine a rencontré un franc succès si bien qu’en 1979, elle bénéficie de la reconnaissance du Kennel Club Anglais. Puis, elle sera reconnue par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) dix ans après.

Sportive et ludique, cette activité permet aux chiens entraînés d’évoluer sur un parcours d’obstacle pour mettre en avant leur agilité. Ils sont accompagnés de leur maître et ne portent pas de laisse. Le but est de réussir toutes les épreuves en perdant le moins de point possible et en faisant un excellent chrono. L’agility nécessite qualité d’exécution et harmonie. Les chiens obéissants et qui ont été parfaitement bien éduqués sont les plus à même de pratiquer ce sport.

Les parcours et obstacles

A l’instar des concours équestres, les compétitions d’agility sont ponctuées de plusieurs types d’obstacles pour ne citer que le mur, les haies, les palissades, la bascule, les tunnels en toile, les slaloms, les sauts en longueur, les pneus, la balançoire et bien d’autres encore. Les règles sont définies par la FCI qui organise les championnats officiels. Cette discipline se joue un peu partout dans le monde et il n’est pas rare de retrouver des compétitions non homologuées qui permettent aux maîtres et leurs chiens de pratiquer juste pour le plaisir.

A noter que pour débuter dans l’agility, il est vivement conseillé de se rapprocher de spécialistes qui pourront inculquer les bonnes bases. Une bonne idée est de s’inscrire dans les clubs ou associations composés de professionnels qui viendront partager les techniques pour motiver le chien, lui apprendre à obéir et à trouver un bon rythme. Si vous avez la chance d’avoir un grand jardin chez vous, n’hésitez pas à y créer un petit parcours afin d’entraîner votre toutou.

Quelles sont les conditions pour pratiquer ce sport canin ?

Il n’est pas obligatoire que votre chien ait un pedigree pour participer à un concours d’agility. Par contre, il faut qu’il ait au moins 12 mois. Les chiots sont refusés car cette activité demande un entraînement physique important qui risque de fatiguer l’animal en bas âge et qui a des impacts sur sa croissance.

Pour plus d’équité, les épreuves ont été organisées pour s’adapter à toutes les tailles de chiens. Ceux de moins de 37 cm au garrot appartiennent à la catégorie A. La catégorie B regroupe les chiens de 37 à 47 cm. Les plus de 47 cm au garrot sont de la catégorie C. Les chiens de la catégorie D quant à eux sont les races lourdes et les molossoïdes. D’après les spécialistes, toutes les races peuvent participer mais il est préférable d’opter pour celles qui sont légères et rapides. Les Bergers, les Caniches, les Jack Russell et les Border Collie sont des champions dans cette activité.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : BremW7

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...