Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Santé du chien > La gale du chien : symptômes, diagnostic, traitement et prévention

La gale du chien : symptômes, diagnostic, traitement et prévention

La gale engendre une terrible souffrance chez le chien, victime de fait de fortes démangeaisons. Si la maladie n’est pas mortelle, elle peut être à l’origine de gros problèmes de santé. Le danger : elle est très contagieuse et peut même se transmettre à l’homme. Comment la reconnaître et la traiter ?

La gale du chien

Gale du chien : définition et explication

La gale du chien est une maladie contagieuse provoquée par un acarien microscopique. Elle se décline en trois types. La gale auriculaire ou otodectique est l’une des plus courantes. Elle est causée par un parasite appelé Otodectes cynotis qui se loge dans le conduit auditif de l’animal et se nourrit de son épiderme. En général, elle touche les chiens en collectivité ,c’est-à-dire vivant dans des refuges, des élevages ou des pensions canines.

La seconde forme est appelée gale démodécique, cette fois-ci engendrée par Demodex canis. La maladie concerne plus spécifiquement les chiens de 3 mois à un an et se transmet par leur mère. Lorsqu’elle est généralisée, la gale démodécique provoque une pyodermite. Par contre, elle se soigne facilement lorsqu’elle est localisée.

La dernière forme de gale du chien est représentée par la gale sarcoptique qui est la plus contagieuse. Le responsable ? Sarcoptes scabiei à l’action redoutable et dévastatrice puisqu’il va aller cacher ses œufs directement sous la peau de l’animal en y creusant des galeries. L’aine, le poitrail, les oreilles, le tour des yeux, les coudes et les flancs sont autant de zones affectées.

Les symptômes de la gale

Les manifestations indiquant la gale du chien sont nombreuses. Cependant, une démangeaison intense doit vous alerter. Il arrive aussi que des croûtes, des boutons ou des plaques rouges apparaissent sur la peau. Etant donné que l’animal est occupé à se gratter continuellement, il peut manquer de sommeil. Parfois, il omet même de s’alimenter. Ces situations entraînent une perte de poids importante.

Traitement et prévention de la gale

Il est crucial de se montrer réactif et d’emmener le chien chez le vétérinaire dès les premiers symptômes. La gale du chien est en effet transmissible à l’homme et elle est hautement contagieuse. Chez nous, elle apparaît sous la forme de démangeaisons ainsi que de rougeurs.

Heureusement, cette maladie, notamment sous la forme sarcoptique et auriculaire, est relativement facile à traiter à condition que les soins soient effectués le plus tôt possible. Le vétérinaire réalise une injection ou une application d’un antiparasitaire. Il administre aussi des antibiotiques et applique de l’antiseptique.

Le traitement de la gale démodécique est plus compliqué et plus coûteux, notamment si elle est généralisée. En plus de plusieurs médicaments, le chien devra prendre des bains contenant des produits acaricides composés d’hexachlorure de benzène et de soufre.

Pour éviter la propagation de la maladie surtout dans les lieux accueillant plusieurs chiens, il est préférable de mettre directement celui qui est malade en quarantaine. Les accouplements sont déconseillés voire interdits chez les chiens qui ont longuement souffert de démodécique. Enfin, pour prévenir une nouvelle apparition de la gale, tous les objets qui ont été en contact avec l’animal malade sont à nettoyer ou mieux, à remplacer.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : dpyAx5

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...