Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Autour du chien > Niche pour chien : comment la choisir ? Nos conseils

Niche pour chien : comment la choisir ? Nos conseils

La niche pour chien permet à l’animal de bénéficier d’un endroit bien à lui. Lui offrir ce type d’habitat est une vraie bonne idée à condition de choisir le bon modèle. Son look ne doit donc pas être le critère déterminant. Une niche peut être très esthétique mais mal conçue, peu confortable ou non adaptée à la taille du chien. Voyons donc comment choisir une niche pour que le chien y soit heureux de jour comme de nuit et en toute saison.

Niche pour chien : comment la choisir ? Nos conseils

Critères de choix d’une niche pour chien

Outre le prix de cette maison pour chien qui pèse bien évidemment dans la balance, il faut toujours penser au climat de la région dans laquelle elle sera installée. En effet, on ne choisit pas tout à fait le même type de niche selon que l’on habite dans le Sud de la France ou dans le Nord-Est.

La niche doit pouvoir abriter le chien des vents froids, de la foudre, de la pluie, de la grêle, de la neige et de l’humidité ambiante, mais aussi de la chaleur. Elle ne doit en aucun cas être une étuve ou une glacière, c’est pourquoi on veille à choisir une niche qui bénéficie d’une bonne isolation thermique. Il est également indispensable que sa configuration ait été bien pensée afin que le chien ne s’y sente ni perdu ni à l’étroit. Il doit avoir la possibilité de s’y déplacer un minimum et d’y être à l’aise, qu’il s’y tienne assis, debout ou couché.

On ne choisit donc pas une niche au hasard ou uniquement parce qu’elle est fun. Elle doit correspondre en tous points aux besoins de l’animal. Les principaux critères de choix sont donc les suivants.

Les matériaux

On trouve généralement des niches en bois, en PVC, en résine et en métal.

Le bois : ce matériau est un excellent isolant. Il constitue une bonne protection contre les vents, le froid et la chaleur. Il est solide et durable à condition que l’on prenne soin de bien entretenir la niche régulièrement et de la traiter avec un produit spécial bois non toxique pour le chien. On choisit de préférence une niche en bois traité et aux finitions parfaites afin d’éviter les risques de blessures à cause des échardes par exemple.

Attention, une niche en bois n’est pas conseillée pour un chien qui a tendance à tout mordiller car il risque à la longue d’avaler des copeaux de bois et des échardes.

La niche en bois est un bon produit que le maître peut teinter, peindre ou décorer à sa convenance afin de la personnaliser. Il est nécessaire de choisir le bon emplacement au départ car elle est relativement lourde, notamment si elle est de grandes dimensions, et donc assez difficile à déplacer.

Le PVC : c’est un matériau plastique léger à faible densité dont la durée de vie est moyenne. La niche en PVC pour le chien est plutôt adaptée à un climat doux du fait de sa faible capacité d’isolation thermique. Elle résiste bien aux assauts des insectes ainsi qu’aux moisissures et s’entretient d’un coup d’éponge ou au jet à moyenne pression avec éventuellement un produit décrassant non polluant comme le savon noir par exemple. Légère, elle est facile à déplacer.

La résine : plus solide que le PVC, ce matériau composite est une résine polyester. Généralement, la niche est constituée d’une structure en contreplaqué recouverte d’une couche de résine. Elle a une bonne longévité car elle est résistante et s’entretient aisément.

Le métal : c’est un matériau de plus en plus rarement utilisé pour la fabrication des niches. Certes facile à nettoyer et extrêmement robuste, le métal ne permet pas d’abriter le chien des variations de température. Il peut tout au plus s’y protéger de la pluie ou bien encore du vent, mais il aura trop froid ou trop chaud car le métal n’est pas un isolant thermique.

Les dimensions de la niche

Elles sont à considérer avec attention car si l’on choisit une niche trop grande ou au contraire trop exiguë, le chien n’aura pas vraiment envie de s’y installer. Elles doivent correspondre à la taille de l’animal. Le principe pour déterminer ce critère de choix est simple. Du sol au plafond, la niche doit mesurer une fois et-demi la hauteur du chien. Pour la largeur, il faut choisir le modèle qui permet à l’animal de se retourner facilement sans être toutefois trop spacieux car il aime pouvoir se lover afin d’avoir chaud.

La configuration

Si la niche est pourvue de deux ouvertures (une porte et une fenêtre par exemple), mieux vaut qu’elles ne soient pas en vis-à-vis mais au contraire décalées l’une par rapport à l’autre afin d’éviter que le chien ne subisse les courants d’air. Il est également préférable que la porte soit placée dans un coin plutôt qu’en plein milieu. De cette façon, l’animal sera beaucoup mieux protégé du vent et disposera d’un espace où se blottir.

On veille à choisir une niche équipée d’un plancher isolant afin que l’humidité du sol ne remonte pas dans l’abri et que les insectes et araignées ne puissent y pénétrer.

Son toit doit bien sûr être parfaitement étanche et isolant mais aussi amovible pour permettre le nettoyage régulier de l’intérieur de la niche sans que le maître ne soit obligé de se contorsionner pour effectuer cette tâche.

L’auvent ou avant-toit est un plus. Certes il ajoute du style à la niche, mais permet aussi et surtout au chien de pouvoir s’installer à l’extérieur de son abri tout en étant protégé des intempéries ou des rayons du soleil. Avec une entrée ombragée, la niche bénéficie d’une température intérieure plus agréable.

La facilité d’entretien

La niche doit pouvoir être nettoyée de fond en comble de façon régulière. Plus elle se nettoie facilement moins cette tâche sera repoussée à plus tard pour finalement être négligée voire plus effectuée du tout. Comme nous l’avons souligné précédemment, un toit amovible est idéal mais on peut aussi opter pour un modèle de niche à parois latérales rabattables.

Le prix de la niche pour chien

Une fois que l’on a trouvé la niche idéale pour son chien, il n’y a plus qu’à comparer les prix des modèles à qualité égale. Les écarts de prix sont conséquents, puisque le budget à consacrer à cet achat est compris entre 40 et 800 € sachant qu’une niche en PVC pour chien de petite taille est parmi les moins chères et que la niche en bois massif pour chien de taille géante peut atteindre des sommets. Taille, matériau, isolation, configuration, style, marque… tout est à prendre en compte avant l’achat.

En plus d’offrir à son chien une niche adaptée, il est important de savoir où l’installer. L’emplacement parfait est à l’abri du vent. On évite le plein soleil et l’on opte de préférence pour une zone ombragée. Enfin, lorsque l’on accueille un chien dans son foyer, il est essentiel de sécuriser le jardin. C’est très important pour réduire les risques de vagabondage qui exposent l’animal aux accidents. Cela évite également qu’il ne s’invite chez les voisins, car s’il cause des dégâts dans leur propriété, la bonne ambiance qui régnait jusqu’à présent au sein du quartier a toutes les chances d’être mise à mal.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Jwn8hV

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...