Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Santé du chien > Mon chien s'est fait piquer par un insecte (moustique, taon, guêpe, etc.) : est-ce grave ?

Mon chien s'est fait piquer par un insecte (moustique, taon, guêpe, etc.) : est-ce grave ?

Au cours d’une promenade, le chien est susceptible de se faire piquer par un moustique, un taon, une guêpe et toute une floppée d’insectes en tout genre. Les réactions varient grandement d’une piqûre à l’autre. Voyons comment identifier une piqûre d’insecte chez le chien et que faire pour ne pas que cela s’aggrave.

Mon chien s'est fait piquer par un insecte (moustique, taon, guêpe, etc.) : est-ce grave ?

Chien piquer par un moustique

Les moustiques (uniquement les femelles) piquent volontiers les chiens notamment sur les zones où le poil est moins épais. Une réaction allergique est toujours à craindre et selon l’endroit piqué le chien peut être plus ou moins handicapé (mamelle, coussinet, museau, œil, gueule, anus). En plus de se gratter, l’animal peut enfler considérablement à l’endroit des piqûres de moustique. Pire encore, il peut être victime des vers qui se développent dans son organisme après la ponte des moustiques. Les symptômes sont :

  • Du sang dans les urines,
  • Un essoufflement, voire des difficultés respiratoires,
  • Une tachycardie (le cœur semble s’emballer),
  • La perte de connaissance.

Il faut conduire son chien chez le vétérinaire de toute urgence. Il peut de plus être utile de lui demander un traitement préventif, notamment lorsque l’on habite une région infestée de moustiques.

Chien piquer par un taon

La piqûre de taon ne passe pas inaperçue car elle provoque chez le chien, comme chez l’homme d’ailleurs, une intense douleur qui disparaît au bout de quelques heures, et peu de temps après la piqûre on peut constater une boursouflure localisée ainsi que des rougeurs. Si le chien présente un terrain allergique, les réactions sont plus importantes. Les chiens qui se baignent sont particulièrement susceptibles d’être piqués par un taon car cet insecte diptère de la famille des Tabanidae est très attiré par la peau mouillée.

Il est nécessaire de nettoyer la zone atteinte et de la désinfecter avec un produit antiseptique adapté au chien. Si l’animal souffre trop, mieux vaut le conduire chez le vétérinaire qui lui prescrira sans doute un antalgique.

Chien piquer par une tique

La tique est un acarien responsable de la maladie de Lyme que l’on appelle aussi la borréliose. Lorsqu’une tique s’insère dans la peau du chien par son hypostome elle peut y rester accrochée un certain temps et se nourrir du sang de son hôte. Il faut donc ôter rapidement ce parasite dont la salive peut être contaminée. L’idéal est d’utiliser une pince à tique munie d’un crochet spécifique qui permet d’ôter la bestiole en un seul morceau, ce qui est indispensable pour qu’elle ne risque plus de contaminer le chien. On désinfecte localement à la bétadine.

Un chien contaminé par une tique présente après quelques jours les symptômes suivants :

  • Gonflement important à l’endroit de la morsure,
  • Perte d’appétit,
  • Vomissements,
  • Urines foncées,
  • Fatigue anormale.

Il faut consulter un vétérinaire au plus vite.

Chien piquer par une abeille, guêpe et autres hyménoptères

Aussitôt après une piqûre d’abeille, il est nécessaire d’ôter le dard qui est encore planté dans la peau du chien. C’est un phénomène qui ne risque pas d’arriver avec la guêpe qui, elle, conserve son dard après avoir piqué. Pour retirer le dard parfois surmonté de la poche à venin, on se munit d’une pince à épiler. L’opération est délicate. Il ne faut absolument pas percer la poche car le venin risquerait de pénétrer rapidement dans l’organisme du chien.

La gravité d’une piqûre d’hyménoptère dépend de la zone touchée. C’est donc très sérieux lorsque le chien est piqué au cou, dans la gueule ou sur le museau du fait du risque d’œdème qui en résulte. C’est grave également chez un chien allergique car l’état de santé de l’animal peut décliner très vite. Les symptômes qui doivent alerter sont :

  • Un gonflement localisé qui perdure,
  • Des démangeaisons,
  • Une grande fatigue,
  • Des difficultés respiratoires.

On conduit sans attendre son chien aux urgences vétérinaires.

Chien piquer par une puce

Il n’est pas rare qu’un chien soit allergique aux piqûres de puces ou plus exactement à un allergène présent dans la salive d’une puce. Dans ce cas, le chien présente une réaction inflammatoire que l’on nomme la dermatite allergique. Il présente alors les symptômes suivants :

  • Présences de plaques rouges sur la peau,
  • Démangeaisons conséquentes entraînant des grattages intempestifs : le chien finit par se blesser à force de se gratter et il est très exposé au risque de surinfection.

Un collier antipuce permet de prévenir les piqûres. Si le mal est fait, on peut désinfecter les zones piquées avec une lotion antiseptique réservée aux canidés. Dans les cas les plus graves, le vétérinaire peut prescrire un antihistaminique, voire un antiparasitaire.

Comme chez les humains, les chiens peuvent être allergiques à un venin. Nous avons vu que les réactions à une piqûre sont beaucoup plus importantes que chez un chien non allergique. C’est un point à ne pas négliger, et si l’on sait son animal allergique, mieux vaut consulter un vétérinaire au plus vite.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : eERjkL

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...