Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Races de chiens > Le Dogue de Majorque (Ca de Bou), un chien à la forte corpulence

Le Dogue de Majorque (Ca de Bou), un chien à la forte corpulence

Malgré sa corpulence forte et épaisse, le Dogue de Majorque appelé aussi Ca de Bou reste un chien agréable et bienveillant qui se montrera protecteur envers les familles. Son physique reste une arme de dissuasion qui impressionne. Mais au fond, c’est un animal docile et gentil.

Le Dogue de Majorque (Ca de Bou), un chien à la forte corpulence

Caractéristiques du Dogue de Majorque

Le Ca de Bou possède un physique propre aux molossoïdes. De taille moyenne, il développe une prise puissante et dégage force et énergie. Il mesure entre 52 et 58 cm et pèse entre 30 et 38 kg en fonction du sexe. Cette race est d’emblée reconnaissable par sa tête massive et puissante qui s’inscrit dans un carré. Le stop est accentué. Les mâchoires à ossature forte s’accompagnent d’un museau écrasé, mais sans exagération. Le Ca de Bou possède de grands yeux de forme ovale qui sont situés assez bas et qui sont de couleur foncée. Au niveau des oreilles, elles sont posées sur les côtés et attachées haut. Leur forme rappelle légèrement celle d’une rose. Ce chien possède un poil court et dru. La robe peut être noire, fauve ou bringuée. Le chien peut également arborer un masque noir et des marques blanches au niveau des pieds, du museau et du poitrail.

Chiot Dogue de Majorque

Historique de la race Dogue de Majorque

Ce chien a des origines anciennes puisque son existence remonte au XVIIIème siècle. Il serait issu du croisement de bulldogs anglais apportés par les Britanniques sur les îles des Baléares ainsi que de dogues espagnols qui auraient été introduits au Moyen-âge sur les lieux. Le chien a d’abord été utilisé comme chien de combat. Par sa force, il a été confronté à des taureaux ainsi que d’autres chiens. Il fera aussi carrière en tant qu’auxiliaire auprès des bouchers qui avaient besoin qu’on surveille leurs troupeaux et surtout, qu’on immobilise le bétail ; une tâche que le Dogue de Majorque faisait à la perfection en mordant avec sa puissante mâchoire. L’officialisation de la race s’effectuera en 1932. La Fédération Cynologique Internationale (FCI) le reconnaîtra officiellement en 1963.

Conditions de vie nécessaires et comportement du Dogue de Majorque

Le Dogue de Majorque a définitivement dit adieu à son passé de chien de combat qu’il a troqué aujourd’hui pour un titre d’animal de compagnie. C’est un excellent gardien et un être très protecteur qui veillera sur ses maîtres. Il apprécie les enfants et développe beaucoup de patience envers ces derniers. C’est un chien qui fait preuve de calme, docilité et gentillesse. Par contre, il n’est pas à l’aise avec les étrangers et ses congénères. Même si ce n’est pas un chien difficile, il a besoin d’une bonne base d’éducation et d’une sociabilisation précoce. En outre, il n’est pas vraiment fait pour une vie en appartement et préfèrera une maison avec jardin clôturé où il profitera de plus de liberté. Enfin, comme ce n’est pas un chien sportif, inutile de programmer beaucoup d’exercices physiques. Des promenades régulières avec ses maîtres suffiront.

Alimentation et principaux problèmes de santé du Dogue de Majorque

Le Dogue de Majorque peut être sujet à une dysplasie du coude et de la hanche. Ses articulations sont à ménager pour éviter tout problème fréquemment rencontré chez les chiens lourds. L’embonpoint est à surveiller. Une alimentation équilibrée et variée évitera la prise de poids excessive.

Prix d’un chien ou d’un chiot de race Dogue de Majorque

  • Prix Dogue de Majorque mâle : 1 100 €
  • Prix Dogue de Majorque femelle : 1 100 €

Crédit photo : Nouka-crawls n°1

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : gkUgBx

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...