Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Santé du chien > Assurer un vieux chien, sans limite d'âge, comment faire ?

Assurer un vieux chien, sans limite d'âge, comment faire ?

De nombreuses compagnies d’assurance animalières imposent une limite d’âge à partir de laquelle il n’est plus possible d’assurer son chien. Cette limite varie selon la race du chien. Pour le propriétaire de l’animal il est nécessaire de s’y prendre suffisamment tôt s’il souhaite que son petit compagnon soit bien couvert. Cela lui permet de se faire rembourser en partie ou totalement les dépenses engagées pour les actes vétérinaires.

Assurer un vieux chien, sans limite d'âge, comment faire ?

Assurer son vieux chien : une limite d’âge en fonction de sa race

L’espérance de vie d’un chien est en partie liée à la race de l’animal et les assureurs animaliers en sont tout à fait conscients. Nombre d’entre eux imposent une limite d’âge à partir de laquelle ils refusent d’accorder une nouvelle adhésion. S’il est généralement précisé que cet âge butoir est compris entre 6 et 8 ans pour un chien, il en est un peu autrement dans les faits. Cet âge est apprécié selon la catégorie à laquelle appartient le chien que l’on souhaite assurer.

Si la distinction entre les races canines est si importante pour les assureurs, c’est parce que certaines sont plus à risques que d’autres. Il est admis que plus les chiens sont grands, plus ils sont susceptibles de développer certaines pathologies pouvant entraîner des frais de santé importants. En imposant une limite d’âge, les assureurs souhaitent simplement éviter de débourser trop d’argent.

Ainsi, un chien est considéré comme âgé ou senior à partir de :

  • 5 ans chez les races géantes dont l’espérance de vie est de 8 ans. Peu nombreux, ces chiens sont les suivants : Barzoï, Dogue allemand, Irish Wolfhound, Kangal ou Berger d’Anatolie, Landseer, Leonberger ou Chien de Leonber, Mâtin napolitain, Mastiff ou Dogue du Tibet, chien de montage des Pyrénées, Saint-Bernard.
  • 7 ans pour les grandes races dont l’espérance de vie est estimée à 9 ans. C’est par exemple le cas du Berger allemand, du Labrador, du Dalmatien, etc.
  • 9 ans pour les races de taille moyenne avec une espérance de vie approximative de 13 ans comme le Carlin, le Beagle et bien d’autres.
  • 10 ans pour les races de petite taille dont l’espérance de vie moyenne est de 16 ans. Parmi ces chiens on retrouve le Yorkshire, le Pékinois ou encore le Bichon.

Bien évidemment, quelle que soit la race à laquelle il appartient, un chien peut vivre bien plus longtemps que ne l’indiquent les statistiques ! Et c’est d’autant plus vrai s’il est assuré suffisamment tôt car il peut bénéficier d’actes de prévention, d’une surveillance médicale et d’un meilleur suivi en cas de maladie ou d’accident. C’est le cas des chiens couverts par une assurance santé puisque les dépenses engagées par leur maître sont prises en charge, soit partiellement soit à 100 % dans la limite des plafonds fixés librement par chaque assureur.

Choisir une mutuelle Santé animalière qui couvre les chiens âgés

Avant que son chien ne devienne senior, le maître doit absolument se préoccuper de souscrire un contrat d’assurance Santé d’une mutuelle pour animaux de compagnie si elle impose une limite d’âge. Mais parfois, on accueille un chien égaré qui est déjà senior. Il faut dans ce cas se tourner vers une compagnie d’assurance qui n’applique aucune limite d’âge. C’est heureusement de plus en plus fréquent, concurrence oblige.

Attention toutefois, ces professionnels imposent des conditions comme par exemple :

  • Une certaine restriction au niveau des garanties (maladies exclues…),
  • Un taux de remboursement inférieur pour les chiens âgés,
  • La production, par le propriétaire du chien au moment de la souscription, d’une déclaration de santé, sorte de certificat établi par un vétérinaire. Dans des cas très exceptionnels, cette déclaration peut être rédigée par le maître de l’animal.

Pour éviter de se voir refuser le remboursement des dépenses vétérinaires, le propriétaire d’un chien a tout intérêt à souscrire un contrat le plus tôt possible. Au moment de choisir la formule la mieux adaptée à son compagnon et à son budget, il doit prendre le temps de bien se renseigner sur la limite d’âge éventuelle, mais aussi sur les niveaux de garanties, les exclusions, et sur les conditions générales dans leur globalité, chaque compagnie étant libre d’imposer ses propres règles.

Le plus simple pour comparer les tarifs et trouver une assurance qui accepte d’assurer un chien senior sans limite d’âge, c’est de recourir au comparateur d’assurances animaux.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur d'assurance pour chien
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : uxgjGi

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...