Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Santé du chien > La leishmaniose chez le chien : causes, symptômes, traitements et prévention

La leishmaniose chez le chien : causes, symptômes, traitements et prévention

La leishmaniose est une maladie parasitaire extrêmement grave. A l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement susceptible de guérir le chien touché par cette pathologie qui peut entraîner la mort de l’animal. On dispose heureusement de traitements capables d’atténuer les symptômes de la leishmaniose et il existe différentes solutions de prévention. Faisons le point sur cette maladie dont la période d’incubation peut durer plusieurs années.

La leishmaniose chez le chien : causes, symptômes, traitements et prévention

Leishmaniose : le phlébotome en cause

La leishmaniose est transmise au chien par un insecte piqueur de l’ordre des diptères : le phlébotome (Phlebotominae), dont il existe de nombreuses espèces. Totalement absent dans les pays nordiques, le phlébotome est moyennement présent en Afrique du nord, dans nos régions méditerranéennes, et pullule en Asie.

Cet insecte microscopique se pose sur la peau de l’animal et se nourrit de son sang. Seulement certaines espèces de phlébotomes sont vecteurs de la leishmaniose dès lors qu’elles sont elles-mêmes infectées. Sous nos latitudes, le chien est la principale victime de cet insecte. Mais l’homme peut être lui aussi atteint de leishmaniose puisque l’agent se transmet de l’animal à l’homme. La leishmaniose est donc une zoonose.

Leishmaniose : les symptômes

La leishmaniose chez le chien se développe différemment d’un canidé à l’autre. Certains chiens peuvent être porteurs de cette pathologie mais ne présenter aucun symptôme particulier, d’autres peuvent présenter des signes plus ou moins importants.

L’évolution de la leishmaniose est imprévisible tout comme l’apparition des premiers signes, entre deux mois et plusieurs années après la contamination. Cela rend le diagnostic de la maladie particulièrement difficile.

Les symptômes de la leishmaniose sont généralement :

  • Une atteinte cutanée : des lésions plus ou moins importantes apparaissent au fil du temps. Elles peuvent laisser de simples croûtes ou au contraire s’infecter et s’ulcérer.
  • Une augmentation du volume des ganglions lymphatiques.
  • Une atteinte de certains organes tels que le foie et la rate dont le volume augmente, ou encore une atteinte irréversible des reins.
  • Une soif intense et par voie de conséquence une augmentation du volume des urines. Ce peut d’ailleurs être le signe que les reins du chien sont touchés.
  • Un affaiblissement général du chien lorsqu’il est anémié, ce qui se traduit par un appauvrissement du nombre d’hématies (globules rouges),
  • Un amaigrissement de l’animal sur le long terme.

Plus rarement, le chien présente une fièvre élevée et la structure de ses yeux peut être touchée.

Leishmaniose : les traitements

Il n’existe pour l’heure aucun traitement d’une efficacité absolue qui permette en tout cas de guérir définitivement le chien atteint de leishmaniose. Toutefois, un protocole de soins peut être mis en place par le vétérinaire pour soulager les symptômes de la maladie, mais les cas de récidives sont nombreux. Ce traitement qui associe médicaments et piqûres est long. Il doit être suivi pendant plusieurs mois, voire dans certains cas durant toute la vie de l’animal. Et si le chien a du mal à le supporter, le protocole doit être stoppé.

Dans tous les cas, qu’il supporte le traitement ou pas, le chien qui souffre de leishmaniose est contraint d’être très régulièrement suivi par son vétérinaire. Différentes analyses en laboratoires et autres bilans sont à faire avec régularité pour surveiller l’évolution de cette pathologie. Il est nécessaire parfois de soumettre le chien malade à des biopsies c’est-à-dire des prélèvements que ce soit au niveau des ganglions, de la peau ou de la moelle osseuse.

Bien entendu, le diagnostic de la leishmaniose chez le chien doit être le plus précoce possible.

Leishmaniose : quelle prévention ?

Pour protéger son chien contre la leishmaniose, le maître doit s’informer auprès du vétérinaire sur les différentes solutions préventives. C’est d’autant plus important s’il doit voyager avec son animal dans les régions du monde les plus exposées au risque de leishmaniose, c’est-à-dire là où le phlébotome responsable de cette pathologie est le plus présent.

Voici comment limiter les risques de leishmaniose chez le chien.

  • Dans les régions touchées, le bon sens veut que l’on évite de sortir son chien à la tombée de la nuit, lorsque les insectes piqueurs sont particulièrement virulents.
  • Protéger le panier du chien par une moustiquaire de bonne qualité ou installer des moustiquaires aux fenêtres et baies vitrées.
  • Recourir à un antiparasitaire et un antimoustique externes : on peut se procurer un collier spécifique en pharmacie après avoir demandé au vétérinaire s’il n’existe pas de contre-indication. Utiles, ces produits n’offrent toutefois pas une efficacité à 100 %. Ils peuvent tout de même compléter d’autres mesures préventives.
  • Faire vacciner son chien de plus de 6 mois en suivant précisément les indications du vétérinaire afin de ne manquer aucune injection.

La leishmaniose du chien est une maladie mortelle. L’animal contaminé par le phlébotome peut être malade pendant de très nombreuses années, période durant laquelle il va devoir être soigné puis suivi par le vétérinaire.

C’est une pathologie difficile pour le chien bien-sûr, mais aussi pour son maître qui se sent impuissant face à son petit compagnon malade. De plus, la prise en charge de la leishmaniose étant longue et coûteuse, cela peut poser un problème financier au propriétaire s’il n’a pas pris soin d’assurer son chien auprès d’une mutuelle Santé animaux. C’est pourtant très important pour que le chien bénéficie des meilleurs traitements, car la compagnie d’assurance animalière rembourse les dépenses vétérinaires. Assurer son chien est pourtant simple : il suffit de quelques clics pour comparer les offres grâce au comparateur d’assurance chien.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : WpNecB

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...