Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Races de chiens > Lévrier persan ou Saluki, un chien à la noblesse incontestée

Lévrier persan ou Saluki, un chien à la noblesse incontestée

En plus de sa noblesse incontestée, le Saluki ou Lévrier persan est l’une des plus anciennes races canines au monde. Dans la culture arabe, c’est un animal sacré qui ne peut pas être commercialisé, mais seulement offert en guise de cadeau. Par cette particularité, ce chien reste relativement rare.

Lévrier persan ou Saluki, un chien à la noblesse incontestée

Caractéristiques du Lévrier persan

Le Saluki ou Lévrier persan se reconnaît d’emblée par sa musculature et son agilité. Il révèle des lignes harmonieuses, élégantes et pleines de finesse. Ses proportions en longueur et hauteur sont pareilles et ce chien attire aussi l’attention par sa vélocité. Il possède une tête fine et longue, comme son corps. Elle développe un stop peu marqué. Les yeux sont de forme ovale, non saillants, brillants et de couleur noisette ou foncée. Ils dévoilent une expression remplie de douceur. Les oreilles du Saluki sont plutôt longues, attachées basses, mais pas trop et sont également mobiles. Elles sont recouvertes d’une sorte de frange longue et soyeuse. Et que dire du pelage. Cette race arbore toujours des poils longs et soyeux qui sont frangés au niveau de la gorge, des épaules ainsi que des membres. Toutes les couleurs de robe sont admises sauf la robe bringuée. Le chien peut alors être doré, blanc, couleur feu ou fauve.

Le Saluki ou Lévrier persan se reconnaît d’emblée par sa musculature et son agilité.

Historique de la race Lévrier persan

Le Lévrier persan a une histoire particulièrement riche et intéressante. On fait mention de ce chien dans de vieux textes datant de milliers d’années notamment dans des poèmes arabes. Car cette race est originaire du Moyen-Orient. Elle doit son nom à la ville de Saluk, une cité arabe qui a aujourd’hui disparu. À l’époque, chaque tribu nomade arabe avait un Saluki qui doit son fort succès à sa vitesse impressionnante lui permettant de chasser sans problème les gazelles ou les chevaux. Il faudra attendre le XIXème siècle avant de voir arriver cette race dans les contrées européennes, notamment en Angleterre. Fait intéressant : l’allure du Saluki n’a pas changé et est restée dans sa forme primitive.

Le Lévrier persan a une histoire particulièrement riche et intéressante

Conditions de vie nécessaires et comportement du Lévrier persan

Le Saluki possède un caractère tendre et affectueux. Il aime garder une certaine indépendance tout en étant attaché à ses maîtres. La longue solitude ne lui plaît pas non plus. Son calme fait qu’il émet rarement des aboiements, ce qui ne l’empêche pas d’être alerte dès que des étrangers s’approchent. Comme tous les lévriers, il est un coureur hors pair. C’est pourquoi il conviendra aux personnes sportives avec qui il pourra se dépenser très régulièrement. Son éducation se fera tout en douceur car c’est aussi un chien sensible. La sociabilisation débute le plus tôt possible.

Le Saluki possède un caractère tendre et affectueux.

Alimentation et principaux problèmes de santé du Lévrier persan

Même s'il a l’air d’être un chien fragile, le Saluki est en réalité très robuste. Cela est certainement dû au fait qu’il a été préservé des manipulations génétiques faites par l’homme. Pour autant, il convient de faire attention à certaines pathologies comme l’amyotrophie spinale, l’ectropion, l’entropion et la dystrophie cornéenne stromale. Il faudra aussi surveiller les glaucomes et les alopécies. Son alimentation quant à elle devra être suffisamment nutritive pour compenser ses importantes dépenses énergétiques.

Prix d’un chien ou d’un chiot de race Lévrier persan

  • Prix Lévrier persan mâle : 950 €
  • Prix Lévrier persan femelle : 950 €
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : LFcPA5

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...