Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Conseils d'élevage du chien > Pourquoi mon chien fugue tout le temps ?

Pourquoi mon chien fugue tout le temps ?

Posséder un chien fugueur est aussi agaçant qu’inquiétant. Agaçant parce que l’on passe beaucoup de temps à le chercher et que l’on ne sait plus comment réagir à son retour, inquiétant car il risque d’être la cause d’un accident, de rentrer blessé ou malade. Avant de savoir ce qu’il faut faire pour limiter les fugues de son chien, le maître doit tout d’abord essayer d’identifier la cause de ce comportement. Déprime, besoin d’activité ou particularité liée à la race du chien ? Faisons le point.

Pourquoi mon chien fugue tout le temps ?

Fugue chez le chien : un problème à prendre au sérieux

Un chien fugue pour de multiples raisons parmi lesquelles on retrouve fréquemment :

A chaque cause existe une solution… plus ou moins efficace, il faut le souligner. En effet, il est plus facile de faire cesser les fugues chez un chien qui recherche de la nourriture que chez un chien de chasse dont l’instinct prédateur finira toujours par resurgir.

Le chien recherche de la nourriture

Un chien affamé n’hésite pas à sauter par-dessus portail ou clôture, voire à creuser un trou pour sortir des limites de la propriété afin de partir à la quête d’un peu de nourriture. C’est en fouillant dans les poubelles de son quartier ou d’un secteur plus éloigné, qu’il va pouvoir combler sa faim. Il est possible de faire cesser les fugues d’un chien affamé en répartissant mieux ses portions alimentaires au cours de la journée ou en lui proposant des repas plus équilibrés.

Le chien manque d’activité

La sédentarité est un fléau pour un chien sportif qui finit par s’ennuyer mortellement. Si son maître ne fait aucun effort pour faire chaque jour une bonne balade avec son fidèle compagnon, les fugues risquent de devenir de plus en plus fréquentes. Sortir son chien chaque jour pour qu’il se dépense et l’inscrire dans un club canin qui propose des disciplines sportives variées ainsi qu’un parcours d’agility sont deux excellentes solutions pour que le chien cesse de fuguer.

Le chien est un chasseur

Chez le chien de chasse, la fugue est innée. Elle fait partie intégrante de son caractère et aucune solution ne fonctionne de façon durable. Il ne faut toutefois pas se décourager car dans la grande majorité des cas, un chien de chasse peut être canalisé grâce à une éducation soutenue et il est possible de réduire considérablement la fréquence de ses escapades insupportables.

On conseille de lui consacrer du temps chaque jour pour partager avec son chien une activité physique assez soutenue entre deux séances de chasse. Pour de meilleurs résultats, le maître peut s’adresser à un club qui travaille le pistage, un sport indispensable pour développer le flair de l’animal et favoriser la complicité entre le chien et son maître.

Le chien est attiré par une femelle

C’est une cause de fugue très fréquente chez le chien, et bien moins chez la chienne. La proximité d’une chienne en chaleur suffit à motiver une fugue chez le mâle. La stérilisation par castration permet de calmer ce type d’ardeur et rend généralement le chien beaucoup plus calme.

Le chien souffre d’un grand mal-être

La fugue est parfois l’expression d’un mal-être que l’on retrouve principalement chez les chiens dépressifs ou qui vivent dans un environnement extrêmement bruyant au point de générer une peur incessante. Or, un chien apeuré peut également être amené à fuguer. Si le maître soupçonne un problème de comportement, il doit commencer par consulter un vétérinaire comportementaliste car la solution est avant tout thérapeutique. Après une prise en charge d’une durée suffisante, le chien retrouve une certaine quiétude et généralement les fugues s’estompent jusqu’à disparaître complètement.

Eduquer son chien pour qu’il fugue moins

Dès son plus jeune âge, le chiot doit faire l’objet de toutes les attentions. Son maître est responsable de la santé de son animal, de son bien-être mais aussi de son comportement. Or, un chien non éduqué est beaucoup plus fugueur qu’un autre. Lorsque ces fuites récurrentes finissent par irriter le maître et représentent un vrai problème autant qu’ils entraînent des risques pour l’animal et pour autrui, il est indispensable d’opter pour une rééducation comportementale. Inculquer les bonnes habitudes à son chien sans attendre évite d’en arriver à de telles extrémités.

Clôturer le jardin pour empêcher le chien de fuguer

Bien entendu, afin de ne pas tenter le diable notamment lorsque le chien mâle est sexuellement stimulé par une chienne du voisinage et qu’il ne peut résister ses pulsions, on peut – avant même d’accueillir un chien -, équiper le jardin d’une clôture capable de résister à l’assaut d’un colosse. Il existe une déclinaison de clôtures résistantes qui s’installent rapidement et ne coûtent pas très cher.

Pour compléter la clôture, le propriétaire du chien fugueur peut installer une petite caméra qui transmet en direct les vidéos et les images sur l’ordinateur, la tablette ou encore sur le téléphone mobile. C’est un moyen innovant qui permet d’intensifier la surveillance de son chien même lorsqu’il fait nuit car ces caméras, d’une portée d’au moins 200 mètres, sont équipées d’un dispositif de vision infrarouge.

Assurer son chien fugueur auprès d’une mutuelle animalière : une sage décision

Plus le chien fugue, plus il est exposé aux risques de se faire attaquer par un autre chien ou un gros gibier, ou bien encore d’être blessé par une voiture. Les chiens fugueurs sont nombreux à revenir chez leur maître dans un sale état qui justifie des soins en urgence. D’autres, hélas, sont retrouvés morts sur le bas-côté d’une route. Les conséquences d’une fugue peuvent être dramatiques et coûter très cher au propriétaire de l’animal.

Assurer son chien le plus tôt possible auprès d’une mutuelle Santé est la meilleure décision que l’on puisse prendre quel que soit le caractère de son chien, mais raison de plus lorsque celui-ci passe son temps à fuguer. Le maître peut ainsi se faire rembourser au moins partiellement des frais engagés pour les visites chez le vétérinaire ou le comportementaliste, les médicaments, les vaccins et même pour une opération chirurgicale, que les soins soient prescrits suite à une maladie ou à un accident. Les frais d’euthanasie et les dépenses liées à l’inhumation de l’animal sont également en partie couverts selon la formule choisie.

Quelques minutes suffisent pour comparer les différentes solutions proposées par les compagnies d’assurance Santé animaux de compagnie. Grâce à un comparateur, le maître du chien peut obtenir plusieurs devis et souscrire directement en ligne.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 4dydQs

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...