Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Santé du chien > Comment donner un médicament à mon chien ?

Comment donner un médicament à mon chien ?

Donner un médicament à un chien n’est pas toujours chose aisée, d’autant que beaucoup d’entre eux n’apprécient pas qu’on leur mette les doigts dans la gueule. N’y étant pas habitués, les chiens peuvent refuser d’avaler le comprimé. Heureusement, il existe des techniques simples pour donner un comprimé à un chien, parfois sans même qu’il ne s’en rende compte.

donner

Adopter la bonne attitude en tant que maître

Avant de voir les différentes techniques existantes pour donner un médicament à un chien, voyons déjà les bases : la bonne habitude à adopter en tant que maître lorsqu’on s’apprête à donner un comprimé à son compagnon à quatre pattes.

Même si donner un médicament à son chien peut vouloir dire mettre les doigts dans sa gueule, il ne faut pas pour autant stresser ou avoir peur. Votre chien le ressentira à coup sûr, et n’en sera que plus stressé à son tour, réduisant grandement les chances qu’il accepte de prendre son médicament sans broncher.

Enfin, il est primordial de savoir qu’il ne sera jamais bon d’employer la force pour que votre chien accepte de prendre son comprimé. Lui crier dessus en lui courant après dans toute la maison ne provoquera que de la peur.

Lui sauter dessus par surprise avec l’aide de toute la famille n’est pas non plus une bonne idée. En plus de risquer de le blesser, le chien n’en sortira que traumatisé, même si la méthode a fonctionné sur le moment. Il n’en sera que plus difficile par la suite de lui donner un médicament, lui rappelant ce moment très stressant pour lui.

Il sera toujours mieux, quelle que soit la méthode utilisée, de donner le comprimé à son chien dans un moment de calme, tout en gardant soi-même son calme pour le rassurer. Par exemple, lorsqu’il est couché dans son panier, en lui parlant d’une voix douce.

Donner un médicament à la main : comment le faire avaler à son chien ?

Ce qu’on appel "donner un médicament à la main" consiste tout simplement à faire avaler le comprimé sans utiliser d’outils ou de stratagèmes alimentaires.

Pour ce faire, comme dit plus haut, choisissez un moment où votre chien est calme et apaisé, surtout s'il n’est pas encore habitué. Approchez doucement du chien en lui parlant d’une voix douce, comme si vous veniez tout simplement lui faire un câlin.

Commencez tout d’abord par le caresser pour l’apaiser, puis doucement, amenez le à lever la tête en poussant délicatement son menton vers le haut avec une main (le but n’est pas de lui faire mal ou de le brusquer). Votre autre main devra se poser sur son museau, les doigts en forme de pince. Votre pouce et votre majeur (ou votre index selon votre préférence), devront passer entre les dents de votre chien, le poussant à ouvrir la gueule. Vous en profiterez alors pour lui glisser le comprimé dedans. Attention cependant de faire en sorte de le positionner bien au fond de la gueule, sinon il risquerait de le recracher par la suite.

Enfin, fermez sa gueule et massez-lui le cou pour le pousser à déglutir, lui faisant ainsi avaler le comprimé. N’hésitez pas à le féliciter.

Les stratégies alimentaires

Pour les chiens plus difficiles qui n’acceptent pas qu’on leur donne un comprimé à la main, il existe des techniques de camouflage pour que votre chien avale le médicament sans qu’il ne s’en doute.

Pour faire au plus simple, mettez tout simplement le comprimé au cœur de sa nourriture. Si votre compagnon à quatre pattes est du genre glouton à avaler tout son repas en trois bouchées, il ne devrait même pas remarquer la présence du comprimé.

Certains chiens sont cependant plus méfiants, et sont capables de repérer le médicament parmi leurs croquettes. Ils mangeront alors tout leur repas en laissant de côté le comprimé. Pas de panique, d’autres solutions existent.

Essayez tout d’abord de faire de même, mais cette fois-ci dans de la pâtée. Le comprimé sera alors moins voyant et votre chien pourrait se faire berner. Mais certains médicaments ont malheureusement un goût que les chiens n’apprécient généralement pas beaucoup, les poussant ainsi à recracher.

Dans ce cas, essayez de le glisser dans une boulette de viande hachée. Le côté très appétant de la viande peut pousser le chien à gober son casse-croûte sans se soucier de ce qu’il y a dedans.

Enfin, la stratégie ultime si toutes les autres ont échouées consiste à glisser le comprimé dans une part de fromage à tartiner (type Kiri). Cela peut paraître étrange, mais pour un chien, ce fromage a un goût très fort, pouvant camoufler celui du médicament.

Le lance pilules

Voici la dernière de toutes les techniques. Si le chien refuse qu’on lui donne un comprimé à la main, et qu’aucune des stratégies alimentaires précédentes n’ont fonctionné il ne reste plus que le lance pilules.

Ce petit accessoire très pratique, vendu pour une poignée d’euros en pharmacie, est un piston en forme de seringue (sans aiguille bien entendu), qui envoie de l’air comprimé lorsqu’on l’actionne. Il suffit d’approcher le chien comme décrit plus haut, dans un moment calme, et de fixer le comprimé au bout du lance pilules.

Ensuite, on le glisse dans la gueule du chien et on pousse le piston, projetant le comprimé dans la gorge du chien. Attention cependant de veiller à maintenir la tête du chien vers le haut et de lui masser le cou quelques secondes pour être sûr qu’il avale le médicament.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : L2hfXX

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...