Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Santé du chien > L’obésité chez le chien : quels symptômes ? Quels risques ? Quel régime ?

L’obésité chez le chien : quels symptômes ? Quels risques ? Quel régime ?

La malbouffe provoque une surcharge pondérale, appelée plus simplement obésité, chez les humains, avec ses conséquences bien connues sur les problèmes de santé plus ou moins graves qui en découlent. Malheureusement le problème est le même concernant les chiens.

En effet, les animaleries regorgent de friandises en tous genres que l’on peut être tenté de donner trop souvent et en trop grande quantité à son chien. De plus, l’alimentation industrielle de nos animaux de compagnie (croquettes ou pâtées) est elle aussi devenue beaucoup plus riche en graisses et en sucres. Il faut donc être très vigilant sur la nourriture que nous donnons à nos toutous si on veut les maintenir en bonne santé.

L’obésité chez le chien : quels symptômes ? Quels risques ? Quel régime ?

Qu’est-ce que l’obésité ? Quels sont les risques pour le chien ?

Par définition, l’obésité est une maladie que l'on diagnostique chez le chien lorsqu’il atteint un surplus de 10 % de son poids idéal. Cette surcharge pondérale n’est pas une maladie à prendre à la légère, puisqu’elle peut entraîner de nombreux problèmes de santé plus ou moins graves :

  • diminution de son espérance de vie pouvant aller jusqu’à deux ans,
  • problèmes de respiration,
  • problèmes pour se déplacer,
  • problèmes de cœur,
  • problèmes d’articulations comme de l’arthrose causée par un poids trop important que les membres doivent porter,
  • problèmes de digestion, pouvant provoquer des constipations, des flatulences trop fréquentes par rapport à la normale, ou à l’inverse, des diarrhées trop fréquentes,
  • faible tolérance à la chaleur, épuisant trop rapidement le chien,
  • système immunitaire moins performant, rendant le chien plus sensible aux infections,
  • probabilité de développer des tumeurs plus importantes,
  • forte probabilité de développer des diabètes sucrés.

Comme vous avez pu le constater, les problèmes pouvant être liés à l’obésité sont multiples. Il est donc important de savoir la détecter lorsque le chien a atteint un poids critique, mais avant tout, de savoir en déterminer la cause.

Les causes de l’obésité chez le chien : d’où vient cette maladie ?

Comme vous pouvez vous en douter, la principale cause de l’obésité chez le chien vient de son alimentation. Lorsqu’on aime son chien, on a souvent envie de lui faire plaisir, en lui donnant trop souvent ses friandises préférées, ou encore en lui donnant à manger plus que la ration journalière indiquée sur son paquet de croquettes, entraînant irrémédiablement un surpoids sur le long terme.

Certaines personnes ont également tendance à donner des fins de repas, du fromage ou tout autre aliment pour humain à son toutou, sans se rendre compte des conséquences. Il faut savoir que l’alimentation humaine est extrêmement riche, un morceau de fromage pour un chien de 5 kg par exemple, équivaut pour nous à manger le fromage entier. Il est très important de comprendre qu’il n’y a rien de pire concernant l’obésité que de nourrir son animal comme un humain. Il est donc primordial de le nourrir avec une alimentation qui lui est destinée. Cependant, l’obésité n’est pas uniquement due à un problème de nourriture.

En effet, la surcharge pondérale se développe lorsque le chien consomme plus d’énergie qu’il n’en dépense. Bien entendu, toutes les races sont différentes, et certaines ont plus tendance que d’autres à devenir obèses, comme le labrador, le cavalier king Charles ou encore le bouledogue (français, anglais ou américain), mais toutes les races sont susceptibles de devenir obèses si l’on ne fait pas attention.

Pour prévenir un éventuel surpoids, il faudra faire faire une activité physique régulière à son chien, en l’adaptant à sa morphologie car un carlin ne sera naturellement pas capable de faire la même quantité d’exercices qu’un berger allemand par exemple.

D’autres facteurs sont susceptibles de favoriser une prise de poids. La stérilisation par exemple, que ce soit chez le mâle ou chez la femelle, a tendance à faire prendre du poids à l’animal et ce, même avec des rations journalières inchangées et des croquettes identiques. En effet, l’absence d’hormones sexuelles due à la stérilisation réduit drastiquement la consommation d’énergie, une partie des graisses ingurgitées qui étaient autrefois assimilées lorsque le chien était entier, ne sont désormais que du surplus, le faisant prendre du poids.

Enfin, il faut savoir que certains médicaments sont également susceptibles de faire prendre du poids à un chien, comme les antiépileptiques ou les corticoïdes, ainsi que certaines maladies hormonales telles que le diabète ou encore l'hypothyroïdie.

Les symptômes de l’obésité chez le chien : comment la reconnaître

Reconnaître l’obésité chez un chien est en réalité assez simple. Tout d’abord, l’indice est visible : il sera "rond". Vu du dessus, la taille d’un chien ayant un poids convenable devrait être visible, ce qui n’est plus le cas d’un chien atteint d’obésité. De plus, il aura tendance à réclamer très souvent à manger.

Enfin, on peut vérifier si le chien est en surcharge pondérale par palpation. En passant les doigts le long des côtes, on devrait sentir les trois dernières sans appuyer, et même les voir à l’œil nu. Celles d’avant devraient être senties en appuyant un petit peu, une légère couche de graisse étant présente par-dessus. Sur un chien obèse, on ne peut sentir aucune côte sans appuyer, et à l’inverse, chez un chien pas assez nourri, les côtes ressortent beaucoup trop. Attention cependant à ne pas vous affoler inutilement, car certaines races sont des exceptions : les lévriers, par exemple, sont naturellement très maigres, ils ne seront donc pas forcément mal nourris, même si on leur voit les côtes.

Comment soigner l’obésité chez le chien ? Quel régime appliquer ?

Tout comme pour les humains, soigner l’obésité d’un chien se résumera principalement à lui faire faire de l’exercice et à réguler son alimentation.

Commençons par la nourriture. Tout d’abord, supprimez les friandises et les fins de repas. Tous les surplus qui ne lui sont pas nécessaires et qui ont probablement contribué à son obésité doivent être stoppés. Si cela vous fend le cœur de ne plus chouchouter votre chien, dites vous que c’est pour son bien-être.

Son alimentation principale devrait également être modifiée. Il faudra très certainement le faire passer sous une alimentation dite "light", ou pour chien stérilisé. Votre vétérinaire saura vous conseiller sur la meilleure alimentation à lui donner.

Ensuite, il faudra lui faire faire de l’exercice. Mais attention, pas question de lui faire faire courir un marathon dès le premier jour. Il faudra y aller en douceur, et prendre en compte son âge et ses potentiels problèmes de santé. S'il a développé de l’arthrose par exemple, il est impensable de lui faire faire de l’agility. Si le chien a déjà atteint un certain âge, le faire courir pourrait le faire souffrir plus qu’autre chose. Ici aussi, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour savoir quelles activités physiques pourraient lui convenir. Dans la plupart des cas, commencer par faire au moins deux balades d’une heure chacune par jour devrait être un bon début.

Vous l’aurez compris, il est plus simple de prévenir l’obésité que de la guérir. Prenez l’habitude, et ce dès l’adoption de votre chien, de le nourrir avec les bonnes doses journalières inscrites sur chaque paquet. Apprenez à limiter les friandises (une à deux par jour maximum) et à ne pas lui donner de fins de repas ou n’importe quelle nourriture pour humain. Enfin, faites lui faire de l’exercice en extérieur : en plus d’être bon pour sa santé, cela vous permettra de profiter d’un moment de complicité avec votre chien.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : TQGuQj

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...

  • Comment donner un médicament à mon chien ? Comment donner un médicament à mon chien ? Donner un médicament à un chien n’est pas toujours choseaisée, d’autant que beaucoup d’entre eux n’apprécient pas qu’on leur mette lesdoigts dans la gueule. N’y étant pas habitués,...
  • La castration du chien : avantages et inconvénients La castration du chien : avantages et inconvénients La castration du chien peut être effectuée pour répondre à une obligation légale, en prévention de certaines maladies ou parce que c’est la seule solution pour guérir l’animal. Elle est...