Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Santé du chien > La cryptorchidie chez le chien ou le chiot : causes, symptômes, traitement

La cryptorchidie chez le chien ou le chiot : causes, symptômes, traitement

La cryptorchidie ou monorchidie est une maladie du chien ou du chiot, le plus souvent d’origine héréditaire, qui touche uniquement les mâles, puisqu’il s’agit d’un handicap concernant les testicules. Si, à première vue, cela peut sembler sans grande incidence, ce handicap peut, sur le long terme, entrainer de graves conséquences si la maladie n’est pas traitée. Il est donc important de s’informer à ce sujet pour pouvoir agir au mieux.

La cryptorchidie chez le chien ou le chiot : causes, symptômes, traitement

Qu’est ce que la cryptorchidie chez le chien ? Quels sont ses symptômes ?

La cryptorchidie canine est un handicap qui touche les mâles, empêchant les testicules de descendre dans les bourses. Normalement ils descendent à l’âge de dix jours environ en passant par le canal inguinal, mais il se peut qu'ils ne descendent pas, ce qui est appelé la cryptorchidie canine. Il en existe deux types :

  • cryptorchidie : lorsqu'aucun des deux testicules n'est descendu dans les bourses,
  • monorchidie : lorsqu’un seul des deux testicules est descendu dans les bourses.

La cryptorchidie ou la monorchidie ne sont détectables par le vétérinaire qu’à l’âge de trois mois seulement, par palpation ; les testicules étant trop petits pour être sentis avant cette âge.

Les conséquences de la cryptorchidie chez le chien

Même si le problème peut paraître bénin, en réalité il n’en est rien, puisque cela provoque des troubles physiques et comportementaux chez le chien :

  • en cas de cryptorchidie, les testicules du chien ne produiront pas de spermatozoïdes, ce qui empêche irrémédiablement le chien de se reproduire. En d’autres termes, il sera stérile. La monorchidie en revanche, n’empêche pas le chien de se reproduire, puisque son unique testicule présent dans ses bourses produira des spermatozoïdes,
  • les testicules qui ne sont pas descendus, même s'ils ne produisent pas de spermatozoïdes, produisent tout de même de la testostérone, et parfois en excès. Le comportement du chien en sera donc changé, puisqu’on remarquera une agressivité accrue, notamment envers les autres mâles, ainsi qu’une hausse de la libido.
  • les testicules non descendus continueront à se développer dans l’abdomen, ce qui provoquera des dérèglements hormonaux qui aboutiront souvent à de graves problèmes de santé, comme des tumeurs testiculaires, qui peuvent malheureusement parfois être à l’origine d’un cancer généralisé.
  • dans certains cas, la cryptorchidie est accompagnée de diverses anomalies touchant le pénis du chien.

Les causes de la cryptorchidie chez le chien

Il a été prouvé par des études scientifiques que la cryptorchidie canine est un trouble héréditaire d’origine génétique, on ignore encore quel gène précisément provoque ce handicap.

Il faudra donc vous renseigner auprès de l’éleveur chez qui vous adopterez un chiot, concernant une potentielle cryptorchidie touchant le père du jeune chien, ou même des générations antérieures, pour éviter au maximum un chien cryptorchidique (dans le cas ou vous ne souhaiteriez pas gérer ce genre de problème).

Les traitements de la cryptorchidie chez le chien

Avant d’envisager un potentiel traitement, il est important de savoir que les testicules d’un chien qui ne sont pas descendus peuvent le faire de façon plus tardive. En effet, même s'ils descendent en moyenne vers l’âge de dix jours, cela peut aussi être vers l’âge de deux mois, jusqu’à six mois au grand maximum. Au delà, si l'un ou les deux testicules ne sont pas descendus, le chien sera officiellement cryptorchidique ou monorchidique.

Concernant le traitement en lui même, beaucoup d'expérimentations ont été entreprises pour faire descendre le ou les testicules manquants : traitements hormonaux, traitement par chirurgie, mais aucun n’a été réellement efficace. Soit les testicules ont fini par remonter, soit des nécroses se sont formées.

Une méthode cependant, bien qu’elle ne soit pas efficace dans tout les cas, peut fonctionner si le ou les testicules ne sont pas loin des bourses. Il s’agit d’une sorte de massage par traction douce, qu’il faut répéter plusieurs fois par jour pour potentiellement faire descendre ce qui manque. Bien que cette technique soit plutôt rebutante, elle n’en reste pas moins efficace dans certains cas.

Si cette dernière méthode n’a pas fonctionné et qu’à l’âge de six mois aucun testicule n’est descendu, il faudra alors envisager l’opération de stérilisation. Réalisable dès l’âge de dix mois, cette opération consiste tout simplement, comme une stérilisation standard, à retirer les deux testicules. Cela préviendra de potentielles tumeurs testiculaires, et empêchera les excès de production de testostérone, évitant ainsi de potentiels changements d’humeurs du chien.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : tQ6mXL

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...