Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Conseils d'élevage du chien > Comment choisir un chiot dans une portée ?

Comment choisir un chiot dans une portée ?

Choisir un chiot n’est pas toujours chose aisée. En effet, tous les chiens une fois adulte n’ont pas les mêmes besoins, le même caractère, ou tout simplement le même physique. Il est donc important de bien faire son choix, tout d’abord selon notre mode de vie, mais aussi selon ce que l’on recherche, par exemple un chien plutôt actif avec lequel courir, ou au contraire un chien plutôt calme et posé avec qui passer des moments reposants chez soi.

Comment choisir un chiot dans une portée ?

Les critères de base avant l’adoption d’un chiot

Avant même de décider quel chiot choisir, il est important de visiter l’élevage ou la personne vous cédant l’animal, pour vérifier que certains critères de base sont bien respectés :

  • le chiot devra être âgé d’au minimum huit semaines, l’âge légal à partir duquel il sera considéré comme étant totalement sevré, c’est à dire indépendant. Il n’aura donc plus besoin de sa mère, et sera prêt à partir vivre sa vie. Si à l’inverse le chiot est trop jeune, mieux vaut être patient et le laisser auprès de sa mère le temps qu’il faudra. Un chien retiré trop tôt de sa mère peut, une fois adulte, développer des problèmes de comportement.
  • le chiot devra être identifié. Il existe deux méthodes d’identification possible : le tatouage ou la puce électronique. Le plus courant de nos jours sera l’identification par puce électronique, mais le tatouage reste une méthode légale.
  • le chiot, à partir de ses huit semaines, peut recevoir ses premiers vaccins. La personne vous cédant le chiot n’est pas dans l’obligation de les faire faire elle-même, mais il faudra vous tenir informé de leur mise en œuvre pour, le cas échéant, prendre rendez-vous chez un vétérinaire le plus rapidement possible au moment de l’adoption du chien pour les faire faire.

Les choses à vérifier avant de passer à l’adoption du chiot

Comme dit plus haut, on ne choisit pas un chiot sur un coup de tête. Il y a plusieurs choses à vérifier avant l’adoption, ne serait-ce que pour être sûr que vous êtes bien le maître qu’il faut à ce chien, que vous pourrez réellement l’assumer, mais également qu’il soit en bonne santé.

L’état de santé du chiot

Vérifier l’état de santé du chiot avant de l’adopter est quelque chose de très important. S'il peut être cruel de se dire que l’on ne va pas adopter un chiot parce qu’il a certains problèmes de santé, cette vérification est surtout nécessaire pour s’assurer qu’en tant que maître, on aura les moyens de s’occuper du chien, même s'il a des problèmes de santé. Il y aura donc certains points à vérifier :

  • les déplacements : le chien devrait pouvoir se déplacer sans problème. Si, à l’âge de deux semaines, il est normal qu’un chiot titube, il est sensé pouvoir se déplacer sans encombres à l’âge de trois mois. Observez le donc se déplacer pour vérifier qu’il ne boite pas.
  • l’état de la truffe : un chiot en bonne santé doit avoir une truffe légèrement humide et fraîche, sans pour autant couler.
  • l’état des yeux : les yeux d’un chiot en bonne santé ne doivent pas couler, ni contenir de croûtes, du pus ou des rougeurs.
  • l’état des oreilles : les oreilles doivent être propres, ne pas contenir de taches noires (signe de gale d’oreille, fréquente dans les élevages), ni de croûtes ou d’odeurs désagréables.
  • l’état de la peau et du pelage : la peau du chiot devra être propre, ne pas contenir de croûtes ou de parasites, de pellicules ou de boutons. Les poils devront être luisants.
  • les sens (ouïe et vue) : enfin, il faudra vérifier que le chien entend et voit bien. Essayez donc de l’appeler ou de taper dans vos mains pour voir s'il réagit, et de lui agiter un jouet ou une friandise devant lui pour vérifier qu’il le suit bien du regard.

Si vous souhaitez adopter un chien de race et que vous désirez l’inscrire au LOF (Livre des Origines Françaises) pour lui faire passer des concours, il faudra vérifier certains critères en plus :

  • la cryptorchidie chez le mâle : lorsque l'un des deux testicules n’est pas descendu, il s’agit de quelque chose de plutôt fréquent chez les jeunes chiens, et le testicule finit généralement par descendre, mais si vous tenez absolument à faire faire des concours à votre chien, mieux vaut ne pas prendre le risque.
  • le prognathisme : il s’agit d’une légère déformation de la mâchoire. En effet, la mâchoire du bas est légèrement plus longue que celle du haut, faisant passer les dents du bas devant celles du haut. Un chien atteint de prognathisme ne pourra pas être confirmé.

Le caractère du chiot

Il existe globalement des "types" de caractères chez les chiens : les dominants et les dominés. Les chiens dominants auront souvent besoin d’un maître capable de faire preuve de plus d’autorité qu’un chien dominé. Heureusement il est assez facile de repérer le futur tempérament d’un chiot, à l’aide de deux exercices :

  • le test de soumission : attrapez le chiot par la nuque (sans lui faire mal). Il se débattra quelques secondes, puis, selon son caractère, réagira de deux façons différentes ; soit le chiot est un futur dominant, dans ce cas il se débattra et essaiera de vous mordiller la main pour vous faire lâcher prise, soit c’est un dominé, et dans ce cas il se laissera rapidement faire, attendant que vous le lâchiez de vous-même.
  • le test du jeu : placez vous tout simplement au milieu de la portée avec un jouet, et incitez les tous à jouer avec vous. Les dominants se reconnaîtront rapidement, ils essaieront de se positionner au premier plan, en poussant les autres et en les empêchant de jouer. Les dominés quant à eux, se laisseront faire par le ou les dominants et se tiendront plus à l’écart.

Savoir quelle race de chien choisir

Il est beaucoup plus important qu’on pourrait le croire de bien réfléchir à la race que l’on souhaite adopter, car même si un malinois par exemple est petit et mignon lorsqu’il est jeune, il est évident qu’une fois adulte, il sera totalement inadapté à la vie en appartement.

Prenez donc bien le temps de vous renseigner sur la taille mais aussi le tempérament d’une race de chien, car toutes les races ne sont pas adaptées à tous les modes de vie, même si vous êtes le maître le plus dévoué au monde.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : HaVEUA

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...

  • Comment bien voyager avec son chien ? Comment bien voyager avec son chien ? Votre fidèle à compagnon à quatre pattes peut aussi faire partie du voyage lorsque vous partirez en vacances. Quel que soit votre moyen de transport, en voiture, en avion ou en train, vous devrez...
  • Le couchage du chien : quelles solutions ? Le couchage du chien : quelles solutions ? Choisir le couchage d’un chien n’est pas une décision à prendre à la légère. En effet, cela occupera un espace très important dans sa vie, puisqu’en plus de lui apporter tout simplement...