Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Santé du chien > Vaccination du chiot : pourquoi ? À quel âge ? Est-ce obligatoire ?

Vaccination du chiot : pourquoi ? À quel âge ? Est-ce obligatoire ?

Que ce soit pour les humains ou les animaux, la vaccination n’est jamais quelque chose d’agréable. Pourtant, il s’agit d’un acte très important pour préserver son petit compagnon d’une potentielle maladie grave, sans traitement existant, ou qui se soigne à l’aide d’un traitement long et coûteux. En bref, la vaccination peut tout simplement sauver la vie de votre chien, ou lui éviter des moments très pénibles et douloureux.

Vaccination du chiot : pourquoi ? À quel âge ? Est-ce obligatoire ?

Pourquoi faire vacciner son chiot ?

Le principe d’un vaccin pour un chien est le même que pour l’homme, à savoir lui injecter une substance dans son organisme que l’on appelle des antigènes.

Il peut s’agir d’un virus ou d’une bactérie inactivée ou atténuée, inconnus par l’organisme du chien, qui, une fois introduit dans l’organisme de ce dernier, provoquera une réaction immunitaire qui immunisera l’animal contre la maladie concernée, en "apprenant" en quelque sorte à ses anticorps à la combattre. Un chien vacciné par exemple contre la parvovirose en sera tout simplement protégé tant que ses vaccins seront à jour.

Les vaccins sont-ils obligatoires en France ? Si oui, lesquels ?

Aucun vaccin n’est obligatoire en France pour un chien, du moins tant que vous ne voyagez pas avec lui dans un pays étranger, que vous ne le mettez pas en pension ou qu’il n’est pas classé dans les catégories 1 ou 2, mais il est très fortement recommandé de les faire faire.

En effet, les chiens faisant partie de ces deux catégories ont l’obligation d’être vaccinés contre la rage, une maladie virale très contagieuse qui provoque une agressivité accrue de l’animal, suivie d’une paralysie et enfin, malheureusement, du décès.

Un organisme, qu’il soit privé ou public, peut également être en droit d’exiger des vaccins à jours pour accepter votre chien, tels que les campings, les transports en commun ou des pensions, qui peuvent notamment demander des vaccins contre la toux du chenil, une maladie très contagieuse, surtout lorsque plusieurs chiens se côtoient en même temps et au même endroit.

À partir de quel âge peut-on vacciner son chiot ?

Les chiots peuvent recevoir leurs premiers vaccins à partir de deux mois, c’est bien connu. Mais pourquoi ne les fait-on pas avant ?

En vérité, la réponse à cette question est très simple. Durant les deux premiers mois de sa vie, le chiot est protégé par les anticorps de sa mère. En effet, durant l’allaitement, le chiot reçoit, en plus du lait maternel, une substance appelée colostrum. Il s’agit d’un concentré de protéines et d’anticorps que la mère produit en même temps que son lait durant les premiers jours qui suivent la mise bas. Durant leurs deux premiers mois, les chiots seront donc immunisés contre les maladies grâce à cette substance.

La primovaccination : une protection importante

Lorsque le chiot est sevré, à l’âge de deux mois donc, on pourra lui faire faire ses premiers vaccins. C’est ce que l’on nomme la primovaccination, qui nécessitera un rappel pour que les vaccins soient réellement efficaces.

En effet, le tout premier vaccin ne servira qu’à sensibiliser les défenses immunitaires du chiot, mais ne l’immunisera pas encore contre la maladie. Il faudra faire faire un rappel quatre à six semaines plus tard, selon les recommandations du vétérinaire.

Durant cette période, il faudra surveiller le chiot, et faire en sorte qu’il ne renifle, ne lèche ou ne mange pas l’urine ou les excréments d’un autre animal, potentiellement porteurs d'une maladie contre laquelle il n’est pas encore protégé.

Une fois le rappel fait, le chien sera effectivement immunisé contre les maladies ciblées par ses vaccins. Il faudra cependant faire des rappels réguliers, tous les ans environ, pour que le chien reste protégé.

Le vaccin contre la rage est, quant à lui, légèrement différent, puisqu’il ne se fera pas en même temps que les autres, à l’âge de deux mois mais seulement à partir des trois mois du jeune chien. S'il est également déjà identifié, un passeport européen pourra vous être remis lors de ce vaccin, si vous en faites la demande à votre vétérinaire, ce qui vous permettra de voyager librement dans l’Union Européenne avec votre petit protégé.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : pPYG6y

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...