Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Conseils d'élevage du chien > L’accouplement chez le chien : comment ça se passe ?

L’accouplement chez le chien : comment ça se passe ?

Comme pour tous les animaux, les chiens ont un instinct naturel de reproduction, et donc par conséquent une sexualité. Cependant, contrairement aux humains, la copulation chez le chien ne peut se dérouler que dans certaines conditions, différentes pour les mâles et pour les femelles.

L’accouplement chez le chien : comment ça se passe ?

La période des chaleurs chez la chienne

Chez les femelles, les premières périodes de chaleurs débutent entre 6 mois et 15 mois, selon les races. Elles se déclenchent généralement deux fois par an, et durent deux ou trois semaines. Durant cette période, la vulve de la chienne double de volume, et on peut remarquer des écoulements de couleur blanche/jaunâtre. La chienne est totalement fertile lorsque les écoulements deviennent blancs.

Dans certains cas, ces chaleurs peuvent représenter des risques, c'est pourquoi il est fortement recommandé dans les cas suivants de prendre rendez vous rapidement chez votre vétérinaire :

  • aucune chaleur observée même après l’âge de 15 mois,
  • des chaleurs qui durent plus de trois semaines,
  • des intervalles de temps entre les chaleurs trop distants : plus de 8 mois d’intervalle,
  • des intervalles de temps entre les chaleurs trop proches : moins de 4 mois d’intervalle.

Le rut chez le chien

Le mâle n’a pas réellement de "période de rut" à proprement parler, puisqu'il devient sexuellement actif lorsqu’il rencontre une chienne en période de chaleur. Le sperme du mâle ne sera cependant pas réellement fécond avant ses dix à quinze mois (selon les races), bien qu’il puisse physiquement s’accoupler malgré tout.

La parade nuptiale des chiens

Lorsqu’un mâle et une femelle en période de chaleur se rencontrent, ils débutent leur parade nuptiale. Ils vont tous deux commencer par se flairer, la queue en l’air, tout d’abord le museau, puis le mâle ira ensuite flairer la croupe, et particulièrement la vulve de la chienne. C’est de cette manière qu’il s’assurera que la femelle est en période de rut, et qu’elle sera donc réceptive pour se reproduire.

La femelle voudra, elle, vérifier les qualités de reproduction du mâle. Elle lui tournera donc autour tout en le reniflant, en faisant de petits sauts tout en remuant la queue, puis enfin, si la chienne ressent que le mâle est un bon reproducteur, elle acceptera l’accouplement. Elle s’immobilisera donc, en relevant la croupe pour faciliter la pénétration, et placera sa queue sur le côté.

Comment se déroule la copulation du chien

Une fois la parade nuptiale terminée, la copulation débute. Le mâle entre en érection, et commence à grimper sur le bassin de la femelle pour la pénétrer. La tentative de pénétration peut se dérouler instantanément ou prendre jusqu’à plusieurs minutes, souvent selon l’expérience du mâle.

Une fois la pénétration faite, le mâle débutera des mouvements saccadés du bassin, que la femelle accompagnera. Cette action aura pour effet de dilater le gland du mâle, qui sera ici totalement en érection, et se dilatera jusqu’à 8cm. Pendant cette action, le mâle éjaculera trois fois :

  • une première fois, dès la pénétration, du pré-sperme fera office de lubrifiant,
  • environ une minute après, une deuxième éjaculation contiendra plus de spermatozoïdes,
  • enfin, la dernière se déroulera pendant ce qu’on appelle la période de nouage, plus complexe.

La période de nouage chez le chien

La période de nouage est la dernière phase de l’accouplement du chien, et celle pendant laquelle il faudra être le plus attentif. Durant cette étape, l’érection du mâle est à son paroxysme, ce qui entraîne une contraction vaginale chez la femelle. À partir de ce moment, le mâle et la femelle ne peuvent plus se séparer.

Cette dernière phase qui dure entre 15 et 30 minutes, est la période durant laquelle le mâle éjacule le plus de sperme fécond, et ne doit surtout pas être interrompue par un des maîtres, car cela peut provoquer une fracture de l’os pelvien chez le mâle, et une hémorragie vaginale chez la femelle.

Pas de panique cependant si les chiens se retrouvent dos à dos, le pénis du mâle étant flexible jusqu’à 180°. C’est malgré tout le moment pendant lequel il faut le plus les surveiller pour qu’ils ne se blessent pas.

Une fois cette période terminée, la vulve de la chienne se dilate, et les deux chiens peuvent enfin se séparer. Les deux chiens se mettent à se lécher les parties génitales, et le pénis du mâle se recalotte.

La période post-coïtale du chien

Une fois l’accouplement terminé, le mâle sera très calme, et n’aura plus aucune envie sexuelle pendant quelques jours, même s'il rencontre une autre chienne en période de chaleur ; il ne faudra donc pas vous inquiéter.

Du coté de la femelle, elle sera tout simplement très calme, pendant quelques temps, qu’elle ait été fécondée ou non.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : N6BKvz

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des chiens ...

  • Quelles sont les règles à respecter pour vendre un chien ? Quelles sont les règles à respecter pour vendre un chien ? Depuis le 1er janvier 2016, la vente des animaux de compagnie, comme le chien, est désormais soumise à de nouvelles réglementations. Ces nouvelles conditions et règles doivent être respectées...
  • Comment choisir la laisse de son chien ? Comment choisir la laisse de son chien ? Accessoire indispensable pour promener son chien en toute sécurité, la laisse est aussi obligatoire dans certains endroits publics. Étant donné son rôle crucial, son choix ne doit pas se faire...