Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Conseils d'élevage du chien > Faut-il donner des os à manger à son chien : précautions et dangers

Faut-il donner des os à manger à son chien : précautions et dangers

Donner des os à son chien : oui, mais pas n’importe lesquels. Certains sont à l’origine de graves problèmes de santé, notamment de blessures au niveau de l’œsophage, de l’estomac et des dents. Des précautions sont donc à prendre.

Chien qui ronge un os : bien ou pas bien ?

Donner des os à son chien, oui...

Activité ancestrale, ronger des os est l’un des plus grands plaisirs des chiens qui les considèrent comme de véritables friandises. D’ailleurs, plusieurs bienfaits sont attribués à cette pratique. Le premier étant la préservation de la santé bucco-dentaire de l’animal. Grâce au frottement des dents contre l’os, les plaques dentaires provoquant l’apparition de tartre s’éliminent progressivement. Cette méthode peut ainsi être utilisée en complément du brossage des dents. Elle nettoie également l’intérieur de la bouche et assure une meilleure haleine à l’animal. Et comme les os contiennent des minéraux comme le calcium, toutes ces propriétés sont bénéfiques pour le chien.

...mais attention danger

Au regard de ses nombreux bienfaits, donner des os à son compagnon à quatre pattes est donc tout à fait recommandé. A condition néanmoins de bien les choisir car tous ne sont pas adaptés. Les os de lapin et de poulet ainsi que les os fragiles, pointus ou cassables sont à proscrire. Comme ils se brisent facilement, les os deviennent sources de blessures : saignement du rectum, dents cassées, saignement des gencives et de la langue, os coincés dans l’œsophage, troubles de la digestion. Une intervention chirurgicale peut même être indispensable en cas de fragments coincés.

Quels os lui donner ?

Le meilleur os pour chien reste l’os à moelle de bœuf, de préférence issu du milieu d’un fémur. Ce type d’os est dur et ne cédera pas face aux pressions de la mâchoire. Les os crus sont à privilégier car ils sont moins faciles à mâchouiller. Néanmoins, il est important de prêter une attention particulière à la qualité sanitaire de l’aliment pour ne pas entraîner d’intoxication alimentaire. L’os doit également être assez gros pour que l’animal ne puisse pas parvenir à l’avaler en entier, et éviter ainsi l’occlusion intestinale ou un étouffement.

Les précautions à prendre

Au moment de la consommation des os, il est important de bien surveiller le chien pour s’assurer qu’il n’avale pas d'un coup sa friandise. Il doit rester seul dans un coin tranquille car il peut devenir agressif si l’on s’approche trop. Il faut que les enfants comprennent bien qu'il ne faut jamais déranger le toutou lorsqu’il mange son os. Il pourrait croire que ces derniers veulent le lui prendre et par geste de protection pour son os, il risque de mordre.

Autre point important : il faut absolument retirer l’os avant que le chien ne l’enterre quelque part. Sous la terre, l’aliment risque de pourrir et de se fragiliser, ce qui peut être dangereux pour l’animal. Pour ne pas se faire mordre à ce moment-là, il convient de détourner son attention et de récupérer rapidement l’os.

Par rapport à la fréquence de consommation, une à deux fois par mois sera largement suffisamment, sinon des risques de déséquilibre alimentaire et des troubles digestifs peuvent survenir.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : sva3Qu

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers