Vous êtes ici : Le dossiers du Mag du Chien > Conseils d'élevage du chien > Comment s'occuper d'un chien devenu aveugle ?

Comment s'occuper d'un chien devenu aveugle ?

Tout comme les hommes qui ont besoin d’une personne-guide, quand ils deviennent malvoyants, les chiens doivent aussi bénéficier d’un accompagnement spécifique lorsqu’ils perdent la vue. Leur offrir un cadre de vie adapté pour éviter les expériences traumatisantes est indispensable.

Chien aveugle : que faire, comment réagir ?

Qu’est-ce qui provoque la cécité chez un chien ?

Les chiens sont très fréquemment victimes de problèmes de cécité. Il existe de nombreuses causes désignées comme étant à l’origine de ce handicap ; l’une des plus courantes étant la cataracte. Due à une opacification du cristallin, cette maladie peut rendre totalement aveugle l’animal. Toutefois, si un diagnostic précoce est effectué, il est possible de la traiter. Il faut savoir que la cataracte touche bien souvent des races comme le terrier de bostan, le golden retriever, le cocker anglais ou encore le caniche nain.

La luxation du cristallin, l’uvéité, le glaucome, les affections de la rétine ou encore l’opacité cornéenne sont autant d’autres maladies à l’origine de la cécité chez les chiens. On sait désormais que certaines races sont davantage sujettes à ce problème par rapport à d’autres. C’est le cas du schnauzer miniature, du teckel et d’autres races croisées. Par ailleurs, le sexe de l’animal est également déterminant. Les femelles d’âge moyen sont plus nombreuses à être exposées à la cécité.

L’impact de cette maladie sur l’animal dépend de sa nature, si cette cécité a été brutale ou progressive. Une perte de vue graduelle sera plus facile à vivre. L’animal aura le temps de s’adapter et de prendre ses repères en faisant appel à son ouïe et son odorat. Par contre, si elle a été brutale, il peut avoir du mal à s’accoutumer à la situation et peut être affolé ou désorienté.

Comment l’aider à mieux vivre cette cécité ?

Quelques gestes sont à adopter pour aider l’animal malvoyant ou aveugle à s’adapter à cet handicap. Par exemple, il est conseillé de placer une petite cloche sur les animaux de la maison et sur les membres de la famille afin que le chien puisse se retrouver. Il ne faut pas modifier en profondeur son lieu de vie car il a peut-être déjà construit ses propres repères. Néanmoins, éliminer les obstacles qui pourraient bloquer son chemin est envisageable. Il faut l’aider à se créer un circuit dans les différents endroits qu’il fréquente souvent : coin nourriture, espace de sieste préféré, son panier pour dormir.

Au cours des promenades à l’extérieur, il convient de toujours le tenir en laisse pour que les bruits extérieurs ne lui fassent pas peur. Les maîtres doivent également lui apprendre de nouveaux ordres comme "Attention" lorsqu’il risque de faire face à un obstacle. Enfin, les propriétaires sont invités à ne jamais rompre le lien qu’ils entretiennent avec leur animal de compagnie. Les jeux et autres activités doivent continuer. Les membres de la famille doivent l’aider à affûter son sens de la vue ainsi que l’ouïe de l’animal en lui lançant des jouets faisant du bruit et en lui demandant de les rapporter. Il est même recommandé de passer encore plus de temps avec lui pour le rassurer. Allonger par exemple les séances de brossage afin de renforcer la relation entre le maître et son animal est très important.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : G5sJyD

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers